Réapprendre à vivre

Voilà un peu plus de deux mois que je n’ai pas écrit ici. Le dernier article publié n’était pas des plus gai et je ne sais pas vraiment si celui-ci le sera plus.

J’avais un gros, un énorme besoin de faire un break, me couper du monde, me recentrer sur ce qui etait vraiment important dans ma vie. 

J’ai eu à vivre, il y a près de 2 mois, l’un des événements les plus dur à vivre.. La perte d’un être cher… Très cher…

Mon papa, mon père, mon repère, mon pilier, nous a quittés… Pour rejoindre ce qui je l’espère est un monde meilleur.. Après plusieurs jours de souffrance et de douleurs, il s’est éteint, nous laissant seuls et perdus..

Il a fallu que nous l’expliquions a la princesse, elle et son grand père étaient très proches, il lui préparait chaque jour son repas, son goûter… Et elle a eu un peu de mal à comprendre du haut de ses 4 ans 1/2 que papi ne reviendrait plus… Mais elle a l’air de comprendre et d’en prendre conscience, mieux que moi… 

Nous étions lui et moi, proches, très proches.. Je voyais en lui l’image d’un père fort, infaillible, immortel… Il était un père, comme j’aurai rêvé d’avoir si je ne l’avais pas déjà..

 Il pouvait être strict, impressionnant (et en jouait très souvent) comme il pouvait passer des heures à discuter avec moi a m’expliquer, à m’apprendre, la vie… 
J’ai depuis ce jour là des vagues de souvenirs qui reviennent : 

Ces moments où il me racontait sa vie passée, 
Ses voyages à travers le monde,  
Ces repas de fou qu’il savait si bien nous préparer, 
Mon enfance ou il n’était là que les week-ends mais où il me consacrait tout son temps, 
Les vacances en Bretagne, chaque année, dans le village de son enfance…

C’est lui, qui a fait en très grosse partie, celle que je suis devenue aujourd’hui, il m’a appris tant de choses.. 

J’ai depuis, l’impression de ne plus être moi même… L’impression d’être dévastée… Comme un part de moi qui m’aurait été arrachée…

Ce mélange de sentiments, ce tsunami d’émotions que je suis incapable de gérer, c’est comme ci j’étais coupée en 2. Une part de moi comprends bien qu’il est parti et une autre part de moi n’accepte pas et se dit que Si… Si j’avais pu le convaincre de rester, de se battre encore une fois, et si, et si.. C’est tellement dur à vivre, à accepter… 

Maintenant, la vie ne sera plus jamais comme avant… Je ne pourrais plus prendre mon téléphone pour lui demander des conseils, je ne pourrais plus jamais me réfugier dans ses grands bras qui savaient me rassurer (oui oui même a 32 ans), plus jamais je ne pourrais lui parler … 

Maintenant, je dois apprendre a gerer ce tsunami qui me devaste, apprendre a faire face a ces emotions qui me submerge, apprendre a grandir… tout cela mais autrement, sans lui, sans mon repère, sans mon phare… Réapprendre à vivre simplement… 

Publicités

Si vous avez quelque chose à dire, dites le ici ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :