Moi, Moi, Moi

Le premier jour du reste de ma vie

Cet article je l’écris par envie évidemment mais aussi et surtout par besoin.

Besoin de mettre sur le papier, ce qui bouffe ma tête, besoin d’évacuer ce ressenti et d’exprimer mon mal etre, comme pour me dire qu’une fois ecrit je serai libérée de ce poids.
Il y a 10 ans aujourd’hui, 3650 jours, 1 décennie, autant dire que ça ne date pas d’hier. Mais pour moi c’est comme ci c’était hier.
Qu’à t il bien pu se passer pour que  10 ans apres j’en souffre encore?

Et bien je vous raconte, il y a 10 ans, j’avais 22 ans, on était chez des amis entrain de tranquillement jouer à la console, quand j’ai commencé à avoir un peu mal dans le dos mais rien de bien inquiétant.

Avec papa chat on rentre a l’appartement se coucher, et la je commence à avoir vraiment mal et ça me gêne pour respirer et je n’arrive pas à rester allongée.

Comme mes épreuves du BTS démarrent dans 1 semaine je me dis que c’est le stress. Et finis par dormir un peu.

Je pensais qu’a mon réveil ca irait mieux, mais non bien sûr, je me repose toute la journée, je me sens épuisée je n’arrive à faire que Ca…

Le soir tombe et je ne peux presque plus respirer, suis tres essoufflée et suis incapable de rester allongée. Sous la pression de mes parents et de papa chat, direction l’hôpital.

Mademoiselle! C’est le stress, détendez vous Ca va aller, calmez vous, on va vous donner du dafalgan et un anxiolytique. 

Tu parles… C’est pas Ca qui allait me soulager…

Le lendemain, personne ne m’écoute, je somatise me dit on…

Puis la prise de sang, les gaz du sang, les résultats pas tres bons…

On va me faire un angioscan me dit on j’ignore ce que c’est et pourquoi.

En fait, l’angioscanner est un examen qui permet la visualisation des vaisseaux sanguins (veines ou artères). On est allonges bien a plat, les bras au dessus de la tete… Une horreur pour moi…

Bientôt 24h que je suis la, je vais de plus en plus mal…je suis toujours aux urgences et personne ne me dit ce que j’ai…

Il sera 18:30 quand un médecin passera la porte de ma chambre je suis là allongée dans ce lit, face à moi, appuyé contre le mur mon père, (lui a fait 3 infarctus et le 1er a 33 ans),assis à côté de lui, ma mère (qui a fait une embolie a 30 ans), et assis sur le bord du lit mon chéri qui me donne la main.

Ce médecin me regarde, me sourit et me dit dans un éclat de rire, avec aucune empathie ni compréhension , Mademoiselle je me suis trompé, vous êtes en train de faire une embolie pulmonaire, on vous monte immédiatement en cardiologie.

« Une embolie c’est quoi? Une embolie pulmonaire est une obstruction partielle ou totale d’une artère des poumons par un caillot de sang. Les facteurs de risque sont multiples et les symptômes sont le plus souvent soudains.L’embolie pulmonaire apparaît lorsqu’une artère pulmonaire ou l’une de ses branches est bouchée par un caillot de sang. Le caillot se forme au cours d’une phlébite ou thrombose veineuse (en général au niveau des jambes). Il se détache de la paroi de la veine et remonte avec le sang dans la circulation veineuse vers le cœur. Lors de ses contractions, le muscle cardiaque propulse le caillot dans les artères pulmonaires de plus en plus fines, où il finit par rester bloqué.Le caillot provoque des dommages au niveau du poumon atteint. La partie lésée ne peut plus fournir d’oxygène à l’organisme. La gravité de l’embolie pulmonaire dépend donc : de l’importance de la partie du poumon normalement irriguée par l’artère obstruée ;de l’état cardiaque ou respiratoire de la personne. »

Je ne comprends plus grand-chose à ce qu’il se passe, il font sortir mes parents et mon chéri de ma chambre, sont tous autour de moi à me mettre des perfusions, me mettre sous scope comme ils disent pour observer les mouvements cardiaques, j’ai un masque à oxygène sur le nez, je ne comprends rien ce qui se passe.

Qu’est-ce que ça veut dire, ça veut dire que je suis en train de mourir c’est ça ? Et vous oser me l’annoncer en riant? on me sort de ma chambre. Ou m’emmenez vous ? Qu’est-ce qui se passe? . Parlez moi! expliquez moi!

Ça c’est ce que je pense, mais aucun mot ne sort de ma bouche, je suis tétanisée je n’arrive plus à parler j’ai mal, j’ai peur, je souffre et je ne comprends pas…

Mon lit remonte un dédale de couloir poussé par des brancardiers, je me sens trimballée de côté à côté, de couloir en couloir, sans comprendre ce qu’il se passe, personne ne parle personne ne m’explique.

J’arrive dans une chambre ou une gentille aide soignante vient me voir et me regarde gentiment en me disant, on va bien s’occuper de toi, ne t’inquiéte pas et me recouvre d’une couverture et la je vois un nouveau médecin entrer dans la chambre.

Il est grand fort et noir de peau. Il me sourit, il a l’air gentil.

Je le regarde, je me calme, j’ai froid, j’ai envie de vomir…

Est-ce que je vais mourir ?
C’est pas normal, pas à 22 ans, pas comme ça, pourquoi ?
Pourquoi moi?

Là, je m’endors et je n’aurais la sensation de me réveiller que 7 jours plus tard mon cerveau a occulté ces 7 jours de ma vie.

Heureusement, j’en suis sortie sans aucune séquelle physique.

Les raisons de « cet accident » comme ils disent, l’association pilule, tabac, est un facteur génétique qu’on a découvert évidemment après l’embolie.

Alors aujourd’hui, 10 ans plus tard, je n’ai plus aucun traitement, quasi plus de suivi, mais mon corps aujourd’hui a bien su me rappeler la douleur, et mon cerveau cette nuit me faire vivre encore et encore ces instants comme pour me rappeler ces moments graves en moi pour toujours comme dans la pierre… 

Publicités

Si vous avez quelque chose à dire, dites le ici ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s