Nostalgie quand tu nous tiens

Ce matin j’écris cet article du train qui m’emmène au boulot.
Aujourd’hui j’ai 150km à faire donc quand c’est comme ça, je prends le train, c’est plus simple, plus rapide, plus sûr aussi surtout avec la pluie et les rafales de vent a 60 km/h.

 

En général je m’installe côté fenêtre, mon iPod sur les oreilles et Je vois par la fenêtre défiler les paysages, je vois le temps qui défile, les kilomètres qui d’égrainent un à un au fil des notes de musique qui résonnent dans mes oreilles.. Et mon esprit vagabonde.

 

Quand le temps est beau on y voit des paysages magnifiques, des levers de soleil sur les vertes prairies, en cas de tempête, au loin on peut voir la mer se déchaîner, et le soir des couchers de soleil sublimes qui me rendent nostalgique…

 

Nostalgique de quoi? Du passé? D’avant? Avant quoi? Je ne le sais même pas moi meme, mais parfois, à certains instants comme maintenant je me sens triste.
Pourquoi? Je n’en sais rien, Est ce que c’était si bien avant? Non probablement pas, mais si on regarde dans le rétroviseur ne pourrait on pas garder que les bons souvenirs?…

 

Si j’y réfléchis bien, Chaque année à eu des périodes grises voire même noires.. Et toujours aux mêmes dates ou presque..

 

Ce fichu 1er trimestre de chaque annee qui nous porte la poisse.. La perte de proches, les galeres, les hospitalisations…
Je hais cette période de l’année, pour certains c’est la période des fêtes qu’ils détestent qui les font deprimer, moi c’est Après  les fetes…

 

Je ne dois pas être la seule mais Parfois, dans ces moments un peu bizarres , je voudrais pouvoir remonter le temps et ne revivre que ces bons moments de ma vie.
Juste pour en garder une trace encore plus forte et comme par peur d’un jour oublier ces instants… Ne pas oublier les traits de leurs visages, leurs sourires, leurs voix, leurs rires…

 

Il n’y en a pas beaucoup mais certains plus ancrés en moi que d’autres, Comme  Ce 1er coucher de soleil, la bas au pays de mes racines, les merveilleux moments passés la bas…

 

Ou encore toutes ces fêtes passées en famille, à rire, danser, chanter. Et puis ce jour où sur la plage j’ai rencontré ce garçon qui lisait son journal, notre mariage, la naissance de notre fille, l’arrivée dans notre maison, ses premiers pas…

 

Revivre tout Ca, juste une fois, ne rien changer, mais ne garder que le meilleur et effacer les moments difficiles, effacer les cris, les larmes…

 

Je me rends compte que cet article part un peu dans tous les sens mais il a été écrit comme il est venu dans mon esprit, en pagaille..

 

Parfois dans la vie on se sent pousser des ailes et à d’autres on se sent tirés vers le bas, comment faire pour trouver le juste milieu?

Publicités

Si vous avez quelque chose à dire, dites le ici ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :