Le Petit Chat·Moi, Moi, Moi

La regarder dormir… 

Ce matin en me réveillant, comme chaque matin, je l’ai regardee dormir paisiblement et je me suis souvenue de ces matins, ces premiers matins avec elle.
 je passais des heures à la regarder, et je me disais chaque jour que ça ne pouvait pas être réel, que cette enfant n’était pas à moi…
J’ai mis des jours a en prendre conscience, prendre conscience qu’elle était à moi, comment avais je réussi un tel miracle? c’était nous qui avions réussis une telle merveille? Comment allions nous faire? Que nous réserverait l’avenir? Serons nous de bons parents? Des milliers de questions défilaient dans ma tête (et c’est toujours le cas d’ailleurs).

 

On m’a annoncé avant même que je n’envisage un jour d’avoir un enfant que cela serait compliqué, qu’il ne faudrait pas que je m’attache, parce qu’avec mon passé… bla bla bla… 
Et puis un beau jour, le 31 Mars 2011,  sans que nous ne demandions rien, une petit test m’a annoncé positif !  Nous étions fous de joie… Et Là on nous à encore et encore répété qu’il était fort probable que je ne mène pas cette grossesse à terme…

 

Et puis plusieurs semaines sont passées, j’ai parfois douté, douté de moi, de nous, de cette « décision », j’ai tremblé, j’ai pleuré, j’ai eu peur, 10, 20,100, 1000 fois et le fameux jour où on nous a dit (je m’en rappelerai toujours) « elle fait plus de 500g vous pouvez enfin vous y attacher, vous pouvez vous projeter maintenant, si vous accouchez maintenant on pourra la prendre en charge »… 
Ce jour là  j’ai réalisé que tu étais bien là et que nous allions avoir un enfant qui allait chambouler notre vie!!! J’y croyais, ça y est, tout allait bien se passer… Et c’est dès le lendemain que mon ventre a commencé à s’arrondir! 

 

Jusqu’à ce fameux 20 Juillet 2011, le pire jour de toute ma vie, je partais confiante, et je suis revenue tremblante et malheureuse de cette simple échographie, on m’annonçait que MA fille serait sans doute pas une enfant comme les autres,  et que nous devrions probablement lui dire au revoir, on nous laissait 48h pour prendre notre décision, elle mon bébé, mon enfant, ma fille…

 

Je m’en suis tellement voulu, et une dans une partie de moi je m’en veux encore tellement… Je m’en veux d’avoir pris tous ces traitements qui ont sans doute causés cette malformation cérébrale, je m’en veux d’avoir failli a un moment, je m’en veux d’avoir envisagé lui dire au revoir…

 

Seulement elle 4 ans maintenant, et ce matin quand je l’ai regardé dormir, j’ai cru revoir ce petit bébé fragile, ce microbaby des débuts et je me suis dis encore et toujours qu’on avait vraiment pris la meilleure des décisions!!!

Publicités

Si vous avez quelque chose à dire, dites le ici ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s